frenes
ccvgL’homme, la faune, la flore, les rivières, l’agriculture et ses élevages, les activités du passé et la richesse historique ont permis de façonner les paysages aussi divers que variés de ce territoire. 
 

Le Gué de la Biche  

La carte d’Etat Major de la vienne dressée en 1894 situe le « gué de la biche » très en amont et à quelques 2 km au nord des ponts de Lussac.


SENTIER LE GUE DE LA BICHEDès la fin du VIème siècle, Grégoire de Tours raconte l’affrontement des armées de Clovis, Roi des Francs et d’Alaric, Roi des Wisigoths en 507 : « Lorsque Clovis eut atteint la Vienne avec son armée, il ne sut en quel point il devait franchir la rivière, car celle -ci était en crue, par la suite des pluies. Grâce aux prières du roi, le seigneur envoya une biche d’une taille extraordinaire, qui entra dans la rivière par la volonté divine et le roi voyant la bête traverser à gué sut ainsi par où il pourrait faire franchir la Vienne par ses gens … Les armées se rencontrèrent … La bataille fut sanglante et les morts Wisigoths ont rougi l’eau de la rivière, tandis qu’une pluie de sarcophages tomba pour inhumer les corps de nombreux soldats de Clovis morts pendant cette bataille ».
Ou bien plus raisonnablement, la nécropole de sarcophages mérovingiens, ne serait-elle pas due à la présence de la piscine baptismale auprès de laquelle les catéchumènes âgées malades, venaient recevoir le baptême tardif, lors des premiers siècles chrétiens en Poitou ?

Cette boucle fait partie d'un ensemble de 15 boucles appelé "Le Gué de la Biche" et situé sur le secteur de Lussac-les-Châteaux, Civaux et Mazerolles. 

LA FOSSE AUX LOUPS

Sur les traces du loup…
SENTIER LA FOSSE AUX LOUPSLongtemps considéré comme démon ou source de malédiction, le loup animal nuisible, a été combattu jusqu’à sa disparition ; très représenté dans la vallée de la Vienne .ce mammifère fut pourchassé durant dans années afin de préserver la population. C’est Charlemagne qui en l’an 813 prit les premières dispositions pour lutter contre le loup. On organisait des battues rassemblant les paysans des villages afin de réduire considérablement cette espèce animale.
Les loups victimes de sortilèges , nous ont valu quantité de contes , légendes, fables, encore très présents dans nos mémoires. Si le loup était souvent assimilé au mal, il existait cependant des meneurs de loup, sorte de magiciens pour les populations rurales , capables d’adoucir, fasciner et de faire obéir ces animaux terrifiants avant de disparaître avec eux dans l’épaisseur des bois….
Au centre de la vie quotidienne, le loup donna naissance à de nombreux toponymes qui témoignent encore de nos jours de ses rencontres avec les villageois. Ainsi nous pouvons évoquer sur le canton de Lussac-les-Châteaux de la présence de deux sites nommés « la Fosse aux loups ».
Entre Persac et « Bagneux » les loups avaient sans doute l’habitude de venir s’abreuver à la mare que nos ancêtres ont ainsi nommée "la fosse aux loups ". Mais il est également possible que l’endroit servait de site pour le piégeage de l’animal car autrefois on utilisait aussi les fosses pour attraper le loup.

Cette boucle fait partie d'un ensemble de 6 boucles appelé "La Fosse aux Loups" et situé sur le secteur de Lussac-les-Châteaux et Persac.


Le Tré de Saint Flix

SENTIER LE TRE DE ST FLIXAltération du « terrier de saint Félix, le « Tré de saint Flix » correspond à une grotte naturelle située dans une zone marécageuse. Longtemps utilisée comme entrepôt d’outils agricole, la grotte a été agrandie et on y a découvert de nombreux ossements humains dont des crânes. Fouillée en 1898, les restes de 50 individus ont été repérés, ainsi que des outils en silex, en os et des tessons de poteries. Des fouilles, en 1922, ont permis de trouver d’autres objets dont des perles en os. Il s’agissait d’une sépulture collective datant de la fin du Néolithique.
La tradition populaire aura attribué ce lieu à saint Félix, titulaire de l’église paroissiale. Il existe de nombreux saints nommés Félix, il s’agit probablement ici du saint martyr originaire de Gérone en Espagne, vivant à la fin du IIIème siècle et martyrisé au tout début du IVème siècle.
Cette boucle fait partie d'un ensemble de 10 boucles appelé "Le Tré de Saint Flix" et situé sur le secteur de Sillars, Pindray et Lussac-les-Châteaux.

 

traitcoordoMAIRIE DE LUSSAC-LES-CHÂTEAUX
9, route de Montmorillon
86320 LUSSAC-LES-CHÂTEAUX
05 49 48 40 33

 

env

 

pref aquitaine vienne ccvg sabline epiphanie epiphanie

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes.
Ils ne sont utilisés pas à des fins publicitaires.

 

Contenus interactifs

Ce site peut utiliser des composants tiers, tels que Google NotAllowedScriptMaps, Calaméo, NotAllowedScriptReCaptcha V2 ou NotAllowedScriptReCaptcha V3, qui éventuellement déposent des cookies.

Si vous décider de bloquer ces composants, les contenus liés ne s’afficheront pas.

Réseaux sociaux/Vidéos

Ce site peut utiliser des composants de réseaux sociaux ou de vidéos qui exploitent des cookies.

Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Si vous décider de bloquer ces composants, les contenus liés ne s’afficheront pas.

Autres cookies

Ce CMS Joomla peut utiliser des cookies de gestion (par exemple : les sessions utilisateurs).